détracteur


détracteur

détracteur, trice [ detraktɶr, tris ] n.
XIVe; lat. detractor, de detrahere « tirer en bas »
Personne qui cherche à rabaisser le mérite de qqn, la valeur de qqch. accusateur, 2. critique, dénigreur, dépréciateur. Les détracteurs d'un homme politique, d'une doctrine. adversaire, ennemi. Un habile détracteur. « ces détracteurs d'un homme supérieur, si avides de chercher ses défauts » (Condorcet). Adj. « un fanatisme détracteur des vertus païennes » (Diderot). ⊗ CONTR. Admirateur, partisan.

détracteur, détractrice nom (latin detractor, de detrahere, tirer en bas) Personne qui cherche à déprécier par des critiques ; accusateur : Cette pièce a ses détracteurs.détracteur, détractrice (difficultés) nom (latin detractor, de detrahere, tirer en bas) Emploi Attention au féminin détractrice. ● détracteur, détractrice (synonymes) nom (latin detractor, de detrahere, tirer en bas) Personne qui cherche à déprécier par des critiques ; accusateur
Synonymes :
- contempteur (littéraire)
- dépréciateur
Contraires :

détracteur, trice
n. et adj. Personne qui s'efforce de rabaisser la valeur de qqch, le mérite de qqn. Une loi qui a ses détracteurs.
|| adj. Un esprit détracteur.

⇒DÉTRACTEUR, TRICE, subst.
Personne qui dénigre outrageusement, en cherchant à rabaisser les mérites, la valeur d'une personne, les avantages ou les qualités d'une chose. Un habile détracteur; un détracteur impitoyable, puissant. Mais où prendrais-je le temps de répondre à mes détracteurs quand je trouve à peine le temps de répondre à mes amis (DUMAS père, Monte-Cristo, t. 2, 1846, p. 773). Éviter les détracteurs (cf. AMIEL, Journal, 1866, p. 95). Casarès a ses admirateurs et d'injustes détracteurs (GREEN, Journal, 1950-54, p. 241).
Emploi adj., rare. Un esprit détracteur (Ac. 1835).
Rem. La forme fém. de détracteur est ignorée par l'Ac., LITTRÉ, DG, GUÉRIN 1892, Lar. 19e, QUILLET 1965. Les autres dict. de langue donnent détractrice.
Prononc. :[], fém. [-]. Étymol. et Hist. XIVe s. conspirateurs et detracteurs contre le roy (Chronique de Flandre ds DELB. Rec. ap. DG); ca 1450 femme fragille, detracteuse (Le mistère du Vieil Testament, éd. J. de Rothschild, I, 1612). Empr. au lat. detractor « celui qui déprécie, qui rabaisse, détracteur », dér. du rad. du supin detractum de detrahere « tirer à bas, retrancher » et au fig. « ravaler, rabaisser » a remplacé detraiëor (dep. fin XIIe s. ds T.-L.); suff. -eur2. Fréq. abs. littér. :84.

détracteur, trice [detʀaktœʀ, tʀis] n.
ÉTYM. XIVe; lat. detractor, du supin de detrahere « tirer en bas », et, fig., « diminuer », de de-, et trahere « tirer ».
Personne qui cherche à rabaisser le mérite de qqn, la valeur de qqch. Accusateur, critique, dépréciateur, médisant. || Les détracteurs d'un homme politique, d'une doctrine politique. Adversaire, ennemi. || Un détracteur envieux, injuste, méchant, partial… Zoïle.
1 La langue du détracteur est un feu dévorant, qui sait plaire et briller quelquefois avant que de nuire.
Massillon, Carême, Médisance.
2 Ne pourrait-on pas dire avec justice à ces détracteurs d'un homme supérieur, si avides de chercher ses défauts : Quel droit avez-vous de lui reprocher des fautes qui ne l'ont pas empêché de valoir encore mieux que vous ?
Condorcet, Margraaf, in Littré.
3 (…) il doit aussitôt entrer en lutte contre certains détracteurs échauffés, qui proclament à grands cris l'inefficacité et même la malfaisance de ces inoculations.
Georges Lecomte, Ma traversée, p. 166.
Adj. || Un esprit détracteur. Dénigrant. || Livre détracteur d'une théorie.
4 Il (Sénèque) n'eut pour ennemis (…) parmi les modernes que des têtes rétrécies par un fanatisme détracteur des vertus païennes.
Diderot, les Règnes de Claude et de Néron, II, 106.
CONTR. Adepte, admirateur, disciple, partisan, prôneur. — Admiratif, apologétique.
DÉR. Détracter.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • détracteur — DÉTRACTEUR. s. m. Qui médit, qui affecte de rabaisser les avantages de quelqu un, le mérite de quelque chose. C est un détracteur d Homère, des Anciens. Les détracteurs de la Philosophie. Il ne faut pas écouter lesdétracteurs …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • detracteur — Detracteur, Mordax homo, Maledicus …   Thresor de la langue françoyse

  • detracteur — Detracteur. s. m. v. Qui detracte, qui médit. Il ne faut pas escouter les detracteurs …   Dictionnaire de l'Académie française

  • détracteur — (dé tra kteur) s. m. Celui qui rabaisse le mérite, la valeur de quelqu un ou de quelque chose. •   C est un contre poison contre les séducteurs, Qui dissipe toutes leurs pestes, Et confond tout l effort des plus noirs détracteurs, CORN. Imit. III …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DÉTRACTEUR — s. m. Celui qui parle mal de quelqu un, de quelque chose, qui s efforce, qui affecte d en rabaisser le mérite. C est un détracteur d Homère, des anciens. Les détracteurs de la philosophie. Il ne faut pas écouter les détracteurs.   Il s emploie… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • DÉTRACTEUR — n. m. Celui qui prend plaisir à rabaisser quelqu’un ou quelque chose. C’est un détracteur d’Homère, des anciens …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • détractrice — ● détracteur, détractrice nom (latin detractor, de detrahere, tirer en bas) Personne qui cherche à déprécier par des critiques ; accusateur : Cette pièce a ses détracteurs. ● détracteur, détractrice (difficultés) nom (latin detractor, de… …   Encyclopédie Universelle

  • zoïle — [ zɔil ] n. m. • 1537; lat. Zoilus, gr. Zôilos, nom d un critique d Alexandrie détracteur d Homère ♦ Littér. Critique injuste et envieux. ⇒ détracteur. « L affreux portrait que faisait de moi un zoïle » (Maurois). ⇒ZOÏLE, subst. masc. Vieilli,… …   Encyclopédie Universelle

  • détracter — [ detrakte ] v. tr. <conjug. : 1> • 1372; de détracteur ♦ Littér. et vieilli Chercher à rabaisser. ⇒ critiquer; dénigrer, déprécier. Détracter les mérites de qqn. ⊗ CONTR. 1. Louer, vanter. ● détracter verbe transitif Littéraire. Dénigrer,… …   Encyclopédie Universelle

  • detractor — DETRACTÓR, OÁRE, detractori, oare, s.m. şi f. (livr.) Calomniator. – Din fr. détracteur, lat. detractor, oris. Trimis de IoanSoleriu, 16.07.2004. Sursa: DEX 98  DETRACTÓR adj., s. v. bârfitor, calomniator, clevetitor, defăimător, denigrator,… …   Dicționar Român